Entretien de terrainTonte de pelouseEntretien de plates-bandesTraitement de pelouseTaille haie et arbusteAération et déchaumageTrucs et conseilsCalendrier horticoleDemande de soumission
Entretien de terrain
Obtenez une soumission en remplissant simplement notre formulaire en ligne!
Demande de soumission

Compostage

Saviez-vous que les déchets organiques recèlent une quantité considérable d’éléments nutritifs? Voici comment en tirer profit des déchets… en les compostant!

L’environnement est un sujet bien d’actualité. En effet, depuis la dernière décennie, vous aurez sans doute remarqué que les différentes municipalités du Québec visent l’augmentation du recyclage des matières résiduelles, incluant les matières putrescibles domestiques. Nos déchets recèlent une quantité considérable d’éléments nutritifs. Voici comment les composter.

Le compost est obtenu par la décomposition des matières organiques putrescibles sous l’action de micro-organismes. Comme ces derniers sont des êtres vivants, ils ont besoin d’oxygène et d’eau pour mener à bien leur travail. Par leur action, ils engendrent une activité qui fait grimper la température de l’amas de matières organiques, ce qui est important, puisque l’atteinte d’un plateau de chaleur avoisinant les 60 °C permet la destruction de bon nombre de pathogènes et de semences de plantes. Par ailleurs, il faut s’assurer que l’amas conserve un bon pourcentage d’humidité pour qu’il atteigne cette température idéale.

Il est aussi très important d’aérer notre compost. Le procédé de compostage est dit « aérobique », c’est-à-dire qu’il a besoin d’oxygène pour être efficace. L’oxygénation est facile à réaliser : il suffit de retourner régulièrement l’amas de matières en décomposition, soit environ 2 fois par mois ou chaque fois que vous y ajoutez des matières.

Il faut entre 2 et 12 mois pour obtenir un compost mature. Plus le procédé est long, plus les matières seront décomposées et la substance finale, stable. Le compost est dit mature lorsqu’il est presque noir, qu’il ressemble à de la terre, possède une odeur similaire et qu’il demeure friable.
On peut le tamiser ou enlever les morceaux trop grossiers avant de l’utiliser dans nos plates-bandes et autour de nos plantes et arbutes.

L’application de compost organique améliore considérablement la synergie entre les minéraux et les composantes organiques du sol. Ceci permet et augmente l’activité racinaire et la diversification des nutriments dans le sol.

Presque toutes les matières organiques peuvent servir d’éléments de base au compost.
Les rognures de gazon, les feuilles mortes, la plupart des déchets de table (à l’exception des viandes, des graisses, des huiles, des produits laitiers et des sauces), les résidus de désherbage et de jardin. Les excréments d’animaux ne devraient pas être utilisés, ni les mauvaises herbes qui peuvent monter en graines. N’oublions pas que si la température de l’amas ne monte pas assez,
les semences nuisibles ne seront pas détruites, ce qui pourrait conduire à ressemer les mauvaises herbes dans vos plates-bandes.

Copyright © 2010 imb-Herbes inc. Tous droits réservés
Tél.: 450.446.0777 | Cell.: 514.617.0723
227, montée des Trente, Mont-St-Hilaire (Québec)  J3H 2R5  | 3118, rue Bernard-Pilon, #14, St-Mathieu-de-Beloeil (Québec)  J3G 0G6